Attractions touristiques : accord sectoriel 2017-2018

Après plusieurs mois de négociation, les partenaires sociaux du secteur des attractions touristiques ont enfin trouvé un accord. Et nous ne sommes pas peu fiers du résultat obtenu! En effet, depuis plusieurs années, les syndicats exigeaient la mise en place d’une prime syndicale. Les employeurs l’avaient toujours refusée. Mais cette fois-ci, nous l’avons obtenue. Elle sera mise en route lors des prochaines négociations en 2019. 
  
Les autres points de l’accord concernent essentiellement le pouvoir d’achat, la gestion de la carrière et la flexibilité. Tout d’abord, une augmentation salariale de 0,3% est prévue à partir du 1er septembre. La prime de fin d’année est également doublée. Elle passe de 170 EUR à 340 EUR. Les travailleurs qui avaient déjà une prime de fin d’année et qui recevaient une prime annuelle (équivalente à la prime de fin d’année sectorielle) sous une autre forme voient également cette prime doublée. Les éco-chèques sont également prolongés. 
 
Les formules de crédit-temps existantes ont été prolongées et même étendues. Le crédit-temps avec motifs passe donc de 36 à 51 mois (pour tous les motifs sauf la formation). Le crédit-temps de fin de carrière reste donc possible à 55 ans. Les RCC (anciennes prépensions) ont également été prolongées.  

Vous trouverez tous les détails de cet accord dans notre prochain flash info qui sera distribué dans les entreprises et disponibles dans nos centres de services ou sur notre site web. Vous pourrez prochainement consulter les salaires en vigueur à partir de septembre sur notre site web.

Pour le reste, il ne nous reste donc plus qu’à adapter les conventions du secteur afin que toutes ces mesures s’appliquent à tous les travailleurs du secteur.