Horeca : accord sectoriel 2017-2018

Après de très longues et laborieuses négociations, les partenaires sociaux du secteur Horeca ont enfin trouvé un accord. Ce ne fut pas un exercice facile car le secteur Horeca rassemble des entreprises évoluant dans des réalités assez différentes. Concilier les avis de toutes les fédérations patronales relève de l’exploit. Mais nous y sommes arrivés et nous sommes donc fiers de pouvoir dire que cet accord s’appliquera à l’ensemble des travailleurs du secteur Horeca et ce, qu’ils travaillent dans un hôtel, une entreprise de catering, un petit restaurant, un café ou un fast-food. 

Mais que contient ce accord ? Tout d’abord, une augmentation salariale de 0,5% est prévue le 1er octobre. Le remboursement des frais de déplacement en transport public est revu à la hausse. Les jours de formation syndicale sont augmentés et les éco-chèques sont également prolongés. 
 
Au niveau de la flexibilité, nous avons réussi un tour de force en matière d’occupation à temps partiel. En effet, le secteur revient à la législation normale qui prévoit 3h/jour et au moins 1/3 de l’occupation à temps plein (jusqu’à maintenant, il était possible de prester 2h/jour avec minimum 10h/semaine). Toutefois, une possibilité de dérogation (retour à 2h) existera pour les entreprise qui pourront le justifier. Enfin, pour ce qui est de la carrière, toutes les formules de crédit-temps et de prépensions seront d’application.
 
Il ne nous reste donc plus qu’à adapter les conventions du secteur afin que toutes ces mesures s’appliquent à tous les travailleurs du secteur Horeca.