Salaires CP 323 : +1,13 % indexation

Le 1er janvier 2017, les salaires du commission paritaire 323 sont augmentés de 1,12 %. Tous les salaires sont adaptés au 1er janvier : aussi bien les salaires minimums que les salaires réels plus élevés dans les entreprises. L’indexation des salaires est inférieure à l’inflation, étant donné que le saut d’index du gouvernement a toujours un impact en 2017.

Dans le secteur, les salaires sont indexés annuellement le 1er janvier. C’est ce que nous avons pu négocier en tant que syndicat avec les employeurs. Grâce à l’indexation, les salaires suivent la même tendance que les prix des biens à la consommation. Lorsque les prix augmentent, les salaires augmentent également. Ainsi, nous ne perdons pas de pouvoir d’achat. Le gouvernement actuel a cependant imposé un saut d’index à tous les travailleurs, ce qui signifie une perte de pouvoir d’achat de 2 %.
Le saut d’index a pris effet en 2015. La nouvelle indexation ne pouvait avoir lieu qu’après une perte de 2% d’indexation. La loi du 23 avril 2015 stipule que l’indice-santé lissé a été bloqué au niveau de mars 2015. C’est pourquoi l’indexation du 1er janvier 2016 était limitée. Ce n’est qu’à partir d’avril 2016 que l’indice-santé a commencé à augmenter à nouveau. En raison du saut d’index, le chiffre de l’index est plus bas cette année. A cause de la technique appliquée, nous avons ainsi perdu 2 % d’indexation en deux ans.
Malgré les protestations massives des syndicats, le saut d’index a été appliqué. Le saut d’index coûtera à chaque travailleur 2 % de pouvoir d’achat. Les salaires augmentent moins que les prix. Et cela se fait sentir non seulement au niveau du chiffre d’indexation plus bas cette année-ci. L’impact se fera sentir tout au long de votre carrière professionnelle. La perte s’accumulera ainsi. Vous pouvez calculer ici combien le saut d’index vous aura coûté sur toute votre carrière professionnelle.