Indexation salariale + 1,79 % et augmentation des primes

Tous les salaires dans l’industrie alimentaire augmenteront de 1,79 % au 1er janvier 2018. L’indexation s’applique aux salaires minimums ainsi qu’aux salaires payés dans les entreprises. Les primes minimums augmenteront également au 1er janvier 2018.
En tant que syndicat, nous avons négocié avec les employeurs une indexation annuelle fixée au 1er janvier des salaires dans le secteur de l’industrie alimentaire. Suite à l’indexation, les salaires suivront la même tendance que les prix des biens de consommation. Si le coût de la vie augmente, les salaires augmentent également. Ainsi, nous ne perdons pas de pouvoir d’achat. Il s’agit de la première indexation complète depuis le saut d’index instauré par le gouvernement Michel I en 2015.
Les primes minimums augmenteront aussi au 1/1/2018. L’accord sectoriel 2017-2018 que nous avons pu négocier prévoit une hausse des primes de 3,96 %. La prime d’assiduité des tueries de volaille et les primes du week-end des boulangeries seront indexées de 1,79 %. Vous trouverez les nouveaux montants dans le tableau ci-dessous.
Attention : il est possible que les délégués syndicaux de votre entreprise aient négocié d’autres primes.
Primes minimums à partir du 1/1/2018
Prime d’équipematin0,50

après-midi0,56

mixte0,52
Prime de nuit
1,95
Prime d’équipegrandes boulangeries0,10
Sécurité d’existencemaladie de longue durée7,23

chômage temporaire 5 jours8,32

chômage temporaire à partir du 6e jour11,44

force majeure médicale10,87
Indemnité vêtementsachat3,78

entretien4,47
Prime d’assiduitévolaille0,40
Prime du week-endpetites boulangeries4,11

grandes boulangeries3,06